L’école de Ban Khan

L’école de Ban Khan, Laos

Situation de l’école

L’école primaire de Ban Khan, située dans le quartier de Bo.o, à environ sept kilomètres au sud de Vientiane, est la première école avec laquelle Enfants d’Asie a débuté son programme de parrainage au Laos en 1993. Cette toute petite école, cachée derrière un temple, accueille tous les jours 91 enfants, âgés de 6 à 11 ans, dont dix de nos filleuls. 

 

Son fonctionnement

Mr Vimon, instituteur de la classe de P3 (équivalent à notre CE2), est aussi le directeur de l’école depuis la rentrée 2006.  Il travaille avec 4 instituteurs, qui enseignent chacun à leur classe neuf matières : la littérature lao (équivalent à nos cours de français), les mathématiques, l’histoire-géographie, l’anglais (du CE2 au CM2), le sport, l’art plastique, la musique et la danse, l’artisanat (couture, sculpture) ainsi qu’un cours d’éducation civique. Les cours d’anglais sont donnés par les instituteurs qui nous confient ne pas avoir le niveau nécessaire en anglais, et ce malgré les supports préparés par l’éducation nationale, pour enseigner correctement la langue à leurs élèves. C’est pourquoi, Enfants d’Asie vient de proposer au professeur d’anglais enseignant au centre de langue situé à 2km, de venir tous les samedis matin donner des cours à nos filleuls de l’école de Ban Khan.

 

Le sport

Tous les matins, avant l’entrée en classe, les enfants de l’école pratiquent 20 minutes d’aérobic, accompagnés de leurs instituteurs. Le jeudi, après l’école, les deux instituteurs entraînent l’équipe mixte de football pendant que les deux institutrices dirigent le cours de danse traditionnelle lao.  La cour de récréation est assez petite, cependant le directeur aimerait beaucoup l’aménager pour que les enfants puissent faire du volley ou du kato (jeu laotien qui se joue en équipe de part à d’autre d’un filet et qui consiste, comme au volley-ball, à s’envoyer la balle sans que celle-ci touche le sol. Au Kato, toutes les parties du corps, excepté les mains, peuvent être utilisées). Le directeur et les instituteurs ont déjà aménagé un terrain de pétanque, jeu très apprécié au Laos.

 

Le déjeuner

A midi, nombreux sont les enfants restant déjeuner à l’école. L’école ne dispose pas de cantine, les enfants déjeunent donc sur les bancs devant leurs classes ou partagent leur repas assis dans l’herbe. Généralement, les élèves apportent leur déjeuner préparé par les parents, quand cela n’est pas le cas, la petite épicerie présente dans l’enceinte de l’école vend des sachets de soupes et le directeur met à disposition des élèves une bouilloire.

Après chaque repas, un « cours d’hygiène » a lieu, les enfants apprennent à se laver les mains et à se brosser les dents ! Etiquetées, les brosses à dents des plus petits (P1 et P2, équivalents à nos CP et CE1) sont rangées dans le bureau du directeur.

 

L’infirmerie

Le dispensaire du quartier se trouve juste de l’autre côté du grillage de l’école. Si un enfant se blesse ou tombe malade, il est tout de suite accompagné au dispensaire où les infirmières le prennent en charge. L’hôpital le plus proche se trouve quant à lui à environ 3km de là.

 

L’école de Ban Khan et Enfants d’Asie

Mr Vimon, nous explique avoir pris connaissance du programme d’EA dès son arrivée à l’école et avoir tout de suite été enthousiasmé par nos actions. Il est en contact avec les dix familles dont sont issus nos filleuls. Lorsqu’une situation familiale précaire est signalée, c’est Mr Vimon lui même qui se charge d’effectuer une première visite à la famille. Selon des premiers critères (conditions de vie, travails et revenus des parents) Mr Vimon nous demande alors d’effectuer nous même une contre visite déterminant l’urgence ou non d’une intervention auprès de la famille.

 

Nous avons été ravies de passer ces deux journées à l’école de Ban Khan et de rencontrer Mr Vimon, ce directeur qui, d’une part, est très impliqué dans le bon fonctionnement de son école et d’autre part, prend à cœur son rôle de médiateur pour Enfants d’Asie !

 

 

Visites réalisées par Jade Triandafyllo, coordinatrice des programmes Laos 

et Lattanaphone Misi, bénévole

Nos programmes au Laos